Peut-on faire de l’épilation laser en été sans danger  ? 

Mis en ligne le 21 août 2023

Article rédigé par

Maelis Centre Laser

Table des matières

Partager sur les réseaux

L’été, synonyme de tenues légères et de journées ensoleillées, suscite souvent des interrogations quant à la faisabilité de l’épilation laser.

Nombreux sont celles et ceux qui se demandent si cette méthode populaire peut être envisagée pendant la saison estivale.

Peut-on s’épiler alors que le soleil brille ? L’épilation laser Paris est-elle dangereuse au-delà d’une certaine température extérieure ? Y a-t-il davantage d’effets secondaires liés à l’épilation définitive au laser lorsqu’il fait beau ? Quels sont les risques liés à l’épilation laser définitive sur une peau bronzée ? Comment optimiser l’efficacité de mon traitement avec l’été ? 

Examinons les faits et dissipons les mythes pour déterminer si l’épilation laser est une option viable lorsque le soleil brille au zénith. 

Les mythes liés à l’épilation laser en été

Mythe 1 : L'épilation laser est à éviter en été

Un des mythes les plus courants indique que l’épilation laser doit être évitée pendant l’été en raison de l’exposition au soleil. Ce mythe provient du fait que l’épilation au laser, que ce soit l’épilation au laser Alexandrite pour les peaux claires ou bien l’épilation définitive Nd-YAG pour les peaux foncées, peaux noires, fonctionne physiquement en visant (entre autres) la mélanine contenue dans les poils.  

Par ailleurs, si vous prenez le soleil, la production de mélanine va augmenter naturellement afin de protéger votre peau : visuellement, vous bronzez.  

Si on additionne les deux phénomènes, on peut logiquement en conclure que l’épilation au laser sur une peau gorgée de mélanine va toucher les poils mais aussi la peau, augmentant fortement les risques de chauffe voire de brûlure. 

Des professionnels spécialement formés, une machine laser de qualité et des réglages parfaitement adaptés pourront tenir compte de ce phénomène et provoquer la destruction des poils malgré la peau environnante au taux élevé en mélanine. 

L'épilation laser est plus douloureuse en été

La perception que l’épilation laser est plus douloureuse en été ne repose pas sur des bases solides. La douleur associée au traitement est davantage liée à la sensibilité individuelle et à la zone du corps traitée plutôt qu’à la saison. Quelle que soit la période de l’année, nous mettons tout en œuvre dans les centres Maelis pour minimiser l’inconfort lié à une séance de laser : salles climatisées, Zimmer, prescription de crème anesthésiante locale, application de Biafine en fin de séance, etc. 

Bien évidemment, quelques précautions sont à prendre pour optimiser les résultats de votre traitement.  

Les mythes liés à l’épilation laser en été

Mythe 1 : L'épilation laser est à éviter en été

Un des mythes les plus courants indique que l’épilation laser doit être évitée pendant l’été en raison de l’exposition au soleil. Ce mythe provient du fait que l’épilation au laser, que ce soit l’épilation au laser Alexandrite pour les peaux claires ou bien l’épilation définitive Nd-YAG pour les peaux foncées, peaux noires, fonctionne physiquement en visant (entre autres) la mélanine contenue dans les poils.  

Par ailleurs, si vous prenez le soleil, la production de mélanine va augmenter naturellement afin de protéger votre peau : visuellement, vous bronzez.  

Si on additionne les deux phénomènes, on peut logiquement en conclure que l’épilation au laser sur une peau gorgée de mélanine va toucher les poils mais aussi la peau, augmentant fortement les risques de chauffe voire de brûlure. 

Des professionnels spécialement formés, une machine laser de qualité et des réglages parfaitement adaptés pourront tenir compte de ce phénomène et provoquer la destruction des poils malgré la peau environnante au taux élevé en mélanine. 

Précautions à prendre durant l’été (et le reste de l’année)

Protection solaire
Si l’épilation laser est prévue en été, il est crucial d’appliquer régulièrement une crème solaire à large spectre sur les zones à traiter. Cela réduit les risques de chauffe ou de pigmentation/dépigmentation indésirable si vous avez la peau foncée.
Éviter le bronzage
Si l’épilation laser est prévue en été, il est crucial d’appliquer régulièrement une crème solaire à large spectre sur les zones à traiter. Cela réduit les risques de chauffe ou de pigmentation/dépigmentation indésirable si vous avez la peau foncée.
Éviter les auto-bronzants et la prise de produits (médicaments, compléments alimentaires) photosensibilisant
Si l’épilation laser est prévue en été, il est crucial d’appliquer régulièrement une crème solaire à large spectre sur les zones à traiter. Cela réduit les risques de chauffe ou de pigmentation/dépigmentation indésirable si vous avez la peau foncée.
Si vous avez été exposé(e) au soleil

Tout n’est pas perdu ! Dans de nombreux cas, il est possible de reprendre le traitement quelques jours après une séance d’épilation au laser en utilisant des réglages spécifiques basés sur la longueur d’onde Nd:Yag, sans nécessiter un débronzage complet. De plus, à moins d’être un adepte du naturisme, certaines zones comme les aisselles, le maillot, le sillon interfessier et éventuelle

L'épilation laser est plus douloureuse en été

La perception que l’épilation laser est plus douloureuse en été ne repose pas sur des bases solides. La douleur associée au traitement est davantage liée à la sensibilité individuelle et à la zone du corps traitée plutôt qu’à la saison. Quelle que soit la période de l’année, nous mettons tout en œuvre dans les centres Maelis pour minimiser l’inconfort lié à une séance de laser : salles climatisées, Zimmer, prescription de crème anesthésiante locale, application de Biafine en fin de séance, etc. 

Bien évidemment, quelques précautions sont à prendre pour optimiser les résultats de votre traitement.  

Devis gratuit sur simple rendez-vous

Prêt pour une consultation dans un de nos Centres Laser

Précautions à prendre durant l’été (et le reste de l’année)

Protection solaire
Si l’épilation laser est prévue en été, il est crucial d’appliquer régulièrement une crème solaire à large spectre sur les zones à traiter. Cela réduit les risques de chauffe ou de pigmentation/dépigmentation indésirable si vous avez la peau foncée.
Éviter le bronzage
Si l’épilation laser est prévue en été, il est crucial d’appliquer régulièrement une crème solaire à large spectre sur les zones à traiter. Cela réduit les risques de chauffe ou de pigmentation/dépigmentation indésirable si vous avez la peau foncée.
Éviter les auto-bronzants et la prise de produits (médicaments, compléments alimentaires) photosensibilisant
Si l’épilation laser est prévue en été, il est crucial d’appliquer régulièrement une crème solaire à large spectre sur les zones à traiter. Cela réduit les risques de chauffe ou de pigmentation/dépigmentation indésirable si vous avez la peau foncée.
Si vous avez été exposé(e) au soleil

Tout n’est pas perdu ! Dans de nombreux cas, il est possible de reprendre le traitement quelques jours après une séance d’épilation au laser en utilisant des réglages spécifiques basés sur la longueur d’onde Nd:Yag, sans nécessiter un débronzage complet. De plus, à moins d’être un adepte du naturisme, certaines zones comme les aisselles, le maillot, le sillon interfessier et éventuelle

Les avantages à poursuivre l’Épilation Laser durant l’été

Les centres laser Maelis situés proche Paris et dans toute l’Île-de-France restent ouverts chaque été, du 1er juillet au 31 août sans discontinuer. Nous sommes donc disponibles pour vous recevoir et poursuivre vos traitements sans interruption. 

En effet, si vous vous êtes déjà intéressé(e) à l’épilation définitive au laser, vous n’êtes pas sans savoir que le respect des délais entre chaque séance est primordial pour détruire le maximum de poils en limitant le nombre de séances. 

S’il faut prendre quelques précautions avant une séance de laser concernant le bronzage et l’exposition au soleil, ce n’est pas le cas juste après. Vous pouvez très bien vous faire traiter le mardi et aller à la plage le samedi de la même semaine. Nous vous conseillons donc de ne pas rater votre séance de l’été, quitte à la faire juste avant de partir en vacances. Pas besoin de vous épiler jusqu’à deux mois et votre séance suivante en septembre / octobre !  

S’il faut prendre quelques précautions avant une séance de laser concernant le bronzage et l’exposition au soleil, ce n’est pas le cas juste après. Vous pouvez très bien vous faire traiter le mardi et aller à la plage le samedi de la même semaine. Nous vous conseillons donc de ne pas rater votre séance de l’été, quitte à la faire juste avant de partir en vacances. Pas besoin de vous épiler jusqu’à deux mois et votre séance suivante en septembre / octobre !  

En outre, il est bien plus facile de prendre rendez-vous dans l’un de nos centres l’été que le reste de l’année. Si vous préférez un créneau particulièrement demandé (samedi, fin de journée) ou que vous êtes tout simplement en congés le jeudi à 15h, profitez-en pour venir faire votre séance dans l’un de nos centres. 

Enfin, commencer votre traitement un été vous permettra d’avoir en règle générale terminé vos séances d’ici l’été de l’année suivante. Au plus tôt vous commencez vos séances, au plus tôt vous êtes débarrassé(e) définitivement de vos poils ! 

En conclusion, l’épilation laser pendant l’été est tout à fait envisageable, à condition de prendre des précautions appropriées. Comme le reste de l’année, prendre soin de votre peau est important : protection solaire, crème hydratante et prévoir votre séance juste avant votre départ en vacances vous permettront de profiter de l’été tout en bénéficiant de tous les avantages de l’épilation laser ! 

Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à contacter Maelis Centre Laser.  

L'avis de nos client(e)s
4.9/5
3386 avis
5/5
Propreté
5/5
Qualité-prix
5/5
Conseils
5/5
Facilité d'accès
5/5
Quels sont les risques de l’épilation laser ?
Quelles maladies sont traitables à l’épilation laser ?
Comment fonctionne l’épilation laser ?